Non classé

Histoire de la langue française

Pour la période jusqu’en environ 1300, quelques linguistes tiennent les langues oïl collectivement pour ancien français (Old French). Le texte le plus ancien d’importance est le Serment de Strasbourg datant de 842 l’ancien français devint une langue littéraire avec les chansons de geste qui disaient les récits des paladins de Charlemagne et des héros des Croisades.

Par l’ordonnance de Villers-Cotterêts en 1539, le roi François Ier fit du français la langue officielle de l’administration et des cours de justice en France, en remplaçant le latin utilisé auparavant. Avec l’imposition d’un dialecte standardisé de la chancellerie et la perte d’un système en déclin, le dialecte se réfère au moyen français (Middle French). Suivant une période d’unification, de régulation et de purification, le français des XVIIème et XVIIIème siècles est quelquefois considéré comme le français classique (Classical French), bien que beaucoup de linguistes considèrent la langue française depuis le XVIIème siècle comme le français moderne.

La fondation de l’Académie française en 1634 par Richelieu créa un corps officiel dont le but a été la purification et la préservation de la langue française. Ce groupe de 40 membres (les « immortels ») choisis vie existe encore aujourd’hui et contribue la surveillance de la langue et l’adaptation des mots étrangers et des expressions software devint logiciel, packet-boat devint paquebot et riding-coat devint redingote. Le mot ordinateur pour computer ne fut cependant pas créé par l’Académie mais par un linguiste nommé par IBM.

Du XVIIème au XIXème siècle, le français était la linga franca de l’Europe instruite, spécialement avec des attentions pour les arts et la littérature, et les monarques tels que Frédéric II de Prusse et Catherine la Grande de Russie pouvaient la fois parler et écrire un essai en anglais.

A travers l’Académie, l’éducation publique, des siècles de contrôle officiel et le rôle des médias, un français officiel et unifié s’est forgé mais demeure aujourd’hui une grande donne de diversités en termes d’accents régionaux et de mots. Pour quelques critiques, la « meilleure » prononciation de la langue française est considérée être celle parlée en région de la Touraine (autour de Tours et de la vallée de la Loire), mais de tels jugements de valeur sont source de problèmes et avec la perte d’un véritable attachement une région particulière et avec l’importance croissante des médias nationaux, l’avenir d’un accent « régional » spécifique est difficile prédire.

Lire la suite...

Image En-tête

Lire la suite...

Marché 1

aucun pour le moment

Lire la suite...

essai presse minute

zdjozeicon zecnzocnzocn ioncoc

Lire la suite...

Battisse

Lire la suite...

Inscription à la newsletter

Votre demande d’inscription est enregistrée. Merci ! Un e-mail de confirmation vous a

été envoyé.

Lire la suite...

Lorem ipsum dolor sit amet B

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam sagittis mauris vitae neque ultrices et porta nisi mollis. Morbi fringilla tristique dolor velLorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Etiam sagittis mauris vitae neque ultrices et porta nisi mollis. Morbi

fringilla tristique dolor vel

Lire la suite...

Lorem ipsum dolor sit amet A

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur

adipiscing elit. Etiam sagittis mauris vitae neque ultrices et porta

Lire la suite...