la CMIC

Il est nécessaire de connaître les dangers d’origine chimique et biologique, de savoir évaluer les principaux risques et de prendre les premières mesures conservatoires pouvant être mise en œuvre. Pour cela une reconnaissance sera effectuée en sécurité, pour proposer les premières mesures conservatoires destinées à limiter les effets sur les populations et l’environnement, et de mettre en œuvre les matériels et agir dans le cadre de

la CMIC.