l'explosion

les effets de l'explosion sont la surpression :
l’onde de surpression provoque des lésions auprès

des victimes (Backdraft),
l'effet thermique (brûlures significatives),
l'effet de projection : les matériaux environnants peuvent être transformés en missile, et l'induction d’un incendie


la surveillance

L'objectif de la surveillance est d'anticiper le phénomène et de pouvoir alerter les populations à temps. Elle nécessite pour cela l'utilisation de dispositifs d'analyses et de mesures, intégrés, si possible, dans un système d'alerte des populations.

la CMIC

Il est nécessaire de connaître les dangers d’origine chimique et biologique, de savoir évaluer les principaux risques et de prendre les premières mesures conservatoires pouvant être mise en œuvre. Pour cela une reconnaissance sera effectuée en sécurité, pour proposer les premières mesures conservatoires destinées à limiter les effets sur les populations et l’environnement, et de mettre en œuvre les matériels et agir dans le cadre de

la CMIC.

Réserves d'eau

les points d’eau naturels : lacs, mares, étangs, cours d’eau... sous réserve d’aménagements adaptés peuvent suffire à la défense incendie. Le département de la Creuse étant particulièrement riche en points d’eau naturels, l’exploitation et l’aménagement de ceux-ci, qui représentent un coût moindre que la création des autres ressources en eau, sont à privilégier pour la réalisation

de la défense incendie des communes.